IBIZA FOREVER !

Publié le

Auteur : cyclamen
Date :17-04-04/18:03


Houuuuu! Qu´il a fait froid jusqu´à aujourd´hui... Avec du vent, de la tempête même!
La Semaine sainte! Fuir Ibiza à cette date! Que des familles espagnoles venues de la Péninsule qui viennent manger et boire et fumer et promener leurs chiens et s´embêter et s´habiller en noir. Et les couples de jeunes (typiques avec la novia pour toute la vie découverte il y a déjà des années et qui regarde son mec sans dire un mot pendant qu´il joue aux cartes; à moins que la fiancée de son ami soit là pour causer en douce!); tous ces jeunes de 25 à 35 ans qui viennent fumer et boire et s´embêtent dans les cafés ou sur les terrasses des cafés (entre deux averses). Et le défilé macabre des Encapuchonnés qui fait penser au Ku Klux Klan et à l´Inquisition. Et les voitures qui foncent sur les routes (Carambolages en nombre lorsqu´il pleut!); et les gens qui font la gueule, ou agressent ...
Pas le Ibiza d´avant, du tout!
MAIS : merveille des merveilles, si vous allez loin de leurs lieux de prédilection, le campo est plein de fleurs comme on n´en voit plus guère en France : des coquelicots, etc..., et des moutons, et des paysans comme avant qui vivent calmement, loin de la foule désœuvrée!
Et les plages désertes, même sous la pluie, c’est beau.
Et puis, ce matin, pour les marchés hippies, le soleil est revenu. Des Allemands (surtout! Les Français sont d´un conventionnel! Déguisés en touristes de Palavas!) et quelques "anciens" habillés de couleurs réjouissantes, ou avec humour, ou avec fantaisie. Et qui sourient! Oui! Le Ibiza d´avant!
Et puis, dans très peu de temps, la Fête médiévale pendant 3 jours!
Wahoouuuu! Vive le vrai et vivant Ibiza!

………….

MAIS TOUJOURS…


Auteur : cyclamen
Date :05-07-04/22:17


Oui! Si tu as déjà tes copains et copines : il existe des plages où personne ne va, vraiment personne! Et d'autres où on se retrouve à 5 ou 6 au maximum en été. Mais il faut une voiture pour s'en approcher, marcher ensuite de une demi-heure à une heure. Comment les trouver ? En rencontrant ceux qui les connaissent mais qui, justement, se cachent à partir du début Juillet dans leur finca!
Mais si nous nous rencontrons, je t'en montrerai quelques-unes! J'apparaîtrai peut-être quelques jours en Juillet. Mais ce n'est pas sûr : je suis sur une autre île plus "vraie", bien loin, avec mes ami(e)s en attendant que le calme revienne sur Ibiza (en Septembre!).
Mais, sait-on jamais!
Je ne réponds pas à tes autres questions : tu trouveras des spécialistes pour te répondre sur place; moi, je ne vais à San Antonio que jusqu'en Juin. Je vais dans certaines discothèques, mais, encore une fois, à la fin de la saison seulement; ce depuis quelques années! Je préfère les fêtes plus cachées et plus authentiquement festives.
Sois heureuse! Belles rencontres ! Bon séjour! Hasta la vista!
………………..


IBIZA COMME AVANT ?


Auteur : cyclamen
Date :05-07-04/22:34


Coins "typiques" du vrai Ibiza d'antan ? Prendre les petits caminos hors des routes "officielles". Surtout dans le Nord ou vers San Mateo. Autrement, les coins "typiques" sont désormais assaillis par les touristes, et les rochers d’Atlantis (le coin le plus inimaginable et difficilement accessible) tagués! Et la Grotte Sanctuaire de la déesse Tanit cadenassée, avec visite payante le samedi pour les touristes! Et Vedra, l'île magnétique : la foire!
Et la plage naturiste d’Agua Blanca : remplie de Voyeurs et de ploucs qui viennent, en famille, voir des gens tout nus!
Trouve vite les jolis caminos, les près pleins, au printemps, de coquelicots, les figuiers, les "vrais" amoureux de l'Ile.


 FREAKS TOUJOURS


 Re: Adieux Beniras.....
(d‘un internaute :
Auteur: rebis)
Date:   23-10-05 12:46


Chers amis la réalité d'Ibiza c 'est maintenant comment faire du fric....
La machine ne peut plus s'arréter.........il faut continuer de construire n'importe où .... n'importe comment........ bien sur d'inombrable magouille et corruption pour l'obtention des permis.....
La vie devient très chère les loyés plus de 700 € pour un 2 pieces
ne parlons pas des fincas dans le campo.........
Il y a aussi un facteur important du changement de feeling dans l'ìle c 'est aussi la grande immigration de travailleur venu surtout du sud de l'espagne , d'ecuateur, du maroc.........les bourgeois de tout les coins d'europe qui petit à petit on pris la place des freacks .........
Ces gents qui vivaient dans leurs rêves d'une île qu'il voulait magique comme leur vie........tout ceux qui ont cru à la contre culture. qui cherchaient à construire un autre monde......
Qu'ils reposent en paix.........


EN RÉPONSE :
CYCLAMEN:



Ben quoi! Ils sont pas tous morts , les freaks en question! Et ils ne reposent pas en paix ! La paix, pouha ! C'est bon pour les retraités ... en retrait de la vie!
Les freaks ,il y en a partout encore, heureusement ! Mais ils ne vont plus à Ibiza... et souvent, ils ne disent pas où ils se retrouvent : ils ont compris que la publicité amène la dégénerescence !
Et ils continuent à rêver  de lieux magiques et font leur possible pour la construire à chaque instant, avec leurs vrais amis, des gens qui ne prennent pas leur retraite et savent co-exister dans le Bonheur !
Oh lalala! Qu'entendis-je ! Ils ont "cru"? ! ! Non ! Ils savaient : ils n'ont pas cru au NOIR qu'on leur disait être la vie colorée avec du... ! Ils ont mis des couleurs partout (rires, chants ,paroles de joie) à Ibiza ou ailleurs! Et là-bas (? suivant les gens) encore aujourd'hui !


Commenter cet article